Le 25 novembre, portez le Ruban blanc pour lutter contre les violences faites aux femmes

Autre

La Commission de la Diversité de la SLRB se mobilise et mène une action de sensibilisation auprès du Personnel de la SLRB. Le port du ruban blanc symbolise l’engagement personnel d’un individu à ne jamais commettre de violence envers une femme et à ne jamais cautionner les actes de violence contre des femmes commis par d’autres hommes.
 

Pourquoi le choix du 25 novembre pour la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ?

Le 25 novembre 1960, trois femmes dominicaines, les sœurs Mirabal furent assassinées sur les ordres du chef de l’Etat dominicain. Le 19 octobre 1999, lors de la 54e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, les représentants de la République dominicaine et 74 États membres ont présenté un projet de résolution visant à faire du 25 novembre la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

 

Qui pense "violences faites aux femmes" songe souvent aux féminicides

Selon le blog Stop Féminicide, créé par des associations féministes, 21 femmes ont déjà été tuées en 2019 pour le simple fait qu’elles sont des femmes. Au total depuis 2017, année de création du blog, 99 féminicides ont été recensés en Belgique. Aucun chiffre officiel sur la question n’existe cependant et le nombre de féminicides pourrait dès lors être plus important. Le compte des associations ne se base en effet que sur une relative exposition médiatique.
 

Pour aller plus loin : 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes

Les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes sont une campagne internationale annuelle qui débutera le 25 novembre avec la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et s’achèvera le 10 décembre, avec la Journée des droits de l’homme. La commission prend aussi en consideration tous les êtres humains quels qu’ils soient et nous sommes contre toute forme de violence !
 

Merci à ceux et celles qui ont porté le ruban blanc.